LA SCIENCE S’EST PRONONCÉE

LA SCIENCE S’EST PRONONCÉE


Des villes vont disparaître d’ici cent ans

À cause de la fonte des glaces et du vent.

Amsterdam, Venise et Richmond au Canada.

Je ne pourrais donner l’année dans l’agenda.


Les deux pieds dans l’eau, plusieurs habitants dénoncent,

Car, à Venise, une cathédrale s’enfonce.

Dans beaucoup d’endroits, une chaleur trop intense,

Déménagements ou morts comme conséquences.


À Tombouctou on respire les bactéries,

D’autres inondations prévues à Miami.

L’eau salée va faire effondrer des bâtiments.

Les États-Unis le savent, c’est alarmant.


Dubaï va connaître cinquante degrés,

New Delhi, en Inde, beaucoup trop polluée.

D’autres cités vont naître dans d’autres secteurs.

L’homme qui a détruit doit être sauveteur.


Des pauvres gens sans protection et sans richesses

Ne pourront faire face à une sécheresse.

Des réunions des dirigeants sur ces sujets

Vont certainement aboutir à des projets!


Des avis lancés autrefois et ignorés…

Constatons donc plusieurs cités détériorées.

On ne peut plus faire face à certains cataclysmes,

Déluges, destructions, effrayant réalisme. 


Vous excuserez ma poésie engagée,

Car j’aurais voulu par mes mots vous ménager.

Des cris ont été lancés depuis très longtemps…

Non entendus, plusieurs savants sont mécontents…



NOTE : si les savants se sont trompés, ce qui me surprendrait beaucoup, prenons ces avis à titre de prévention sauf pour les lieux où il est trop tard.




Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Engagée dans cette cause depuis beaucoup d’années

Tous droits réservés

8 décembre 2022



La poésie engagée est une forme poétique spécialisée

dansl’expression d’opinions politiques ou philosophiquesliées à une cause que le poète souhaite défendre afin de montrer son soutien ou son engagement.

Définition du dictionnaire.

LES EXTRATERRESTRES ET MOI

LES EXTRATERRESTRES ET MOI


J’ai toujours cru aux extraterrestres

En sachant que beaucoup le conteste.

Ils nous regardent en nous surveillant.

Nous détruisons et c’est terrifiant.


Un triste avenir pour nos enfants.

Pourtant je compose en dénonçant.

Ils ne doivent pas nous admirer

Même si l’espoir m’a inspirée.


L’eau qui se fait rare on la gaspille.

Des églises et des maisons, on les torpille…

On peut s’entretuer pour un rien,

Des horreurs d’après nos historiens…


Des holocaustes sur notre terre

Et souvent, des crimes humanitaires.

Il n’y a pas de quoi se vanter!

On ne sera pas complimenté!


Aujourd’hui, j’ai un moral très bas.

Vous voyez les buts de mes combats.

Ceux qui font le mal me lisent-ils?

Ma tâche auprès de vous, non facile.


Parlons de ma vie spirituelle.

J’y ai accès depuis mon tunnel…

J’ai connu la mort mais j’ai vécu…

Me voilà en mission, convaincue. 


Réveillez-vous, mes très chers amis.

Le futur me paraît compromis.

Prier mon Dieu n’est pas suffisant.

L’univers se montre agonisant.


Entendez nos cris pour des dangers.

Beaucoup d’humains n’ont rien à manger.

Le mental atteint des dirigeants.

Ils tuent sans remords pour de l’argent.


Le pouvoir peut rendre très malade.

Ils animent avec des engueulades.

La dictature trop mal gérée,

Des guerres et des morts non enterrés.


Regard sombre pour vous aujourd’hui.

Dans plusieurs langues sera traduit.

Ouverture, vision du réel,

Votre indifférence : c’est cruel.



LE BIEN EST À FAIRE, LE MAL À DÉNONCER




Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press International (représentant le Canada de l’Est)

Tous droits réservés

7 décembre 2022

LE SECRET DE MON BONHEUR

LE SECRET DE MON BONHEUR


Émerger enfin d’une dépression majeure,

Favorise la connaissance du bonheur.

On ne voit pas la vie de la même façon…

Avec réflexions, notre chemin nous traçons.


Ne pas nier le sérieux de la maladie.

Car, souvent, on passe très près du « paradis ».

Toutefois attendre de refaire ses forces.

Se relever, une nouvelle vie s’amorce.


Notre regard, tellement différent ce jour,

Nous fait connaître l’amour, change nos discours

Avec grande envie de partager nos secrets

Tout en parlant de notre passé sans regrets.


Me pensant réellement vivante autrefois,

Mon « moi » se cachait dans la brume quelquefois.

Mes yeux qui ne savaient pas vraiment regarder…

Emprisonnée à vie, sans pouvoir m’évader.


Il faut rêver au futur sans perdre l’espoir.

Se libérer et foncer sur sa trajectoire.

Pas de déception suite au vécu de jadis.

L’expérience nous fait nommer ambassadrice.



SÉRÉNITÉ ET PAIX



Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press International (représentant le Canada de l’Est)

Tous droits réservés

7 décembre 2022