CHAGRIN ENVOLÉ, MAMAN

tern-4206173_1920

 

CHAGRIN ENVOLÉ,  MAMAN

 

Après mon travail, le dos rond,

Tout en me faisant du mouron,

Je retournais à la maison

Rêvant de changer d’horizon.

 

On ne parlait que de travail,

Esclave toujours ou représailles.

Des spécialistes m’ont prévenue

De bien vouloir changer d’avenue…

 

Une destruction psychologique

Vécue dans l’ordre chronologique…

Voilà mon corps rendu malade

Vision de la dégringolade…

 

Chagrin d’un jour, chagrin toujours

Qui provient d’un manque d’amour.

Merci d’écouter mon histoire.

J’ai tout changé pour une victoire.

 

Colombe de paix, nouveau mariage

Et mon ancien chagrin voyage.

S’est élancé vers ma maman

Qui se trouve dans le firmament.

 

Une pensée pour elle m’a aidée.

J’ai mis du temps à décider.

Faire un bon choix, grandes conséquences :

Amour, santé et récompenses.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

20 mai 2019

 

Image : Mabel Amber, still incognito de Pixabay

 

 

Publicités

AVENIR DES LIVRES

woman-4210008_1920

 

AVENIR DES LIVRES

 

Avec internet, qu’adviendra-t-il de nos livres?

Lorsque j’écris mes histoires pour les faire revivre,

Les imprimer sur papier et les présenter,

Quand vient le temps de vendre, je suis démontée!

 

En effet, très loin s’envole ma motivation

Et pourtant les gens remarquent mon obstination.

Je continue à écrire et à composer

Jusqu’à ce que mon corps devienne trop ankylosé.

 

Mais pour ce qui est de mettre le tout en volumes,

Sans avoir l’intention de déposer ma plume,

Je remets en question, pour une raison de coût,

Ce bon moyen, même si cela me coûte beaucoup.

 

Je pense, toutefois, à l’avenir de nos enfants.

Leurs yeux vont sans cesse travailler sur des écrans

Où les fautes de français ne sont pas contrôlées.

Pensant à nos livres, comment vais-je me consoler?

 

Une caresse à mes anciens bouquins que j’aime tant,

Car, selon moi, à mes yeux, ils sont importants.

Mes connaissances viennent d’eux. Reconnaissance sincère

À leurs auteurs décédés qui, un jour, passèrent…

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

19 mai 2019

 Image: Christine Englehardt de Pixabay

 

 

 

CORRESPONDANCE À L’ATTENTION DE MES LECTEURS

hokkaido-4202825_1920

 

CORRESPONDANCE À L’ATTENTION DE MES LECTEURS

Petit poème

 

Tant de regards, de plus en plus nombreux,

Donnant suite à des commentaires généreux!

Je travaille le jour comme la nuit, souvent,

Et je viens vite vous lire en me levant.

 

Paix dans le monde, poésie engagée,

Des injustices… paroles pour soulager.

Je n’oublie guère l’amour et l’amitié

Et j’admire sincèrement tous les métiers.

 

Je tente d’éviter les fautes de français.

Dans le passé, toujours je me forçais.

Beaucoup de travail et de corrections

Pour bien vous faire comprendre mes émotions.

 

Vous découvrez une partie de ma vie

Et la pauvreté, avec énergie,

Je la dénonce avec un « cri du cœur »,

Sans oublier les nombreux arnaqueurs.

 

Permettez-moi de terminer, ici,

En vous faisant part d’un très grand merci.

Grâce à vous, je suis heureuse le matin

Car mes écrits s’envolent dans le lointain.

 

Ils vont bien atterrir dans votre esprit

Tout en espérant qu’ils seront compris.

Je désire humblement vous faire du bien,

Apporter de l’espoir ou un soutien.

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

18 mai 2019

Image: Spencer Wing de Pixabay