ÉTINCELLES

 

 

 

ÉTINCELLES

 

Tes cheveux noirs m’ont attirée

Et mon regard t’a admiré.

De grands yeux bruns, un nez de race,

De toute beauté, sur la terrasse.

 

Visage sans âge malgré les rides,

En vacances, ici, en Floride.

Comment t’aborder, mon ami ?

Rencontre fortuite à Miami.

 

À la recherche de mon âme sœur

Sauras-tu donc combler mon cœur ?

Dans les mains de mon univers

Je demande d’oublier l’hiver.

 

Croisements de yeux, serrements de mains,

Un bon début avant demain.

Adieu ma chère solitude !

Je vis en pleine béatitude.

 

Il faut toujours garder l’espoir

Et ne jamais broyer du noir.

Parler d’amour, c’est surprenant

Cela attire des engagements.

 

Tes cheveux noirs m’ont attirée

Et mon regard t’a admiré.

Tu fais partie de mon destin,

Une vérité dans mon instinct.

 

Étincelles pour feux d’artifice

Et pour les deux, un bénéfice.

Je m’imprègne de ta belle odeur

En appréciant cette senteur.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

1er août 2017

 

 

 

 

 

 

 

LA BELLE VIE

 

LA BELLE VIE

 

Simplicité dans notre vie

Et quelques désirs assouvis.

Se contenter du beau soleil

En admirant toutes les merveilles.

 

Notre bonheur n’est pas ailleurs

Mais il faut être travailleur

Pour profiter de nos arrêts

Dans une ville ou en forêt.

 

En relaxant dans la nature

Lors d’une belle température,

Laissons une grande place à la joie,

Oublions les maux d’autrefois.

 

Si des loisirs c’est motivant

En appréciant d’être vivant

Nous remercions le Créateur

Dans ces moments triomphateurs.

 

Fierté de vainqueur dans la vie

Car si vous voulez mon avis

Ardu d’atteindre ce bonheur

Même pour les jeunes qui sont mineurs.

 

 

SOYEZ HEUREUX !

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

27 juillet 2017

 

 

 

 

FESTIVITÉS

 

Pour les gens de ma ville, 100e de La Sarre.

 

 

FESTIVITÉS

 

 

Un moment pour nous retrouver,

Instants mémorables approuvés.

Des anciens reviennent à La Sarre.

Ils ont grandi ces chers gaillards.

 

Nous formons une communauté

Et au nom du mot loyauté

Retenons respect et honneur

À la recherche du bonheur.

 

Amis, lors de ces retrouvailles

Qui a demandé du travail

Souvenons-nous de l’important

Et profitons de chaque instant.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

26 juin 2017