LA VALSE DES BIBITTES

nature-photography-flower-fly-wildlife-insect-1179972-pxhere.com

 

 

LA VALSE DES BIBITTES

 

Dédié à ma sœur Carole et à mon amie Jeannine.

 

 

J’entends ciller les maringoins,

Les sons viennent de tous les recoins…

Loin d’être parfait pour dormir

Trop de ces bruits me font gémir.

 

Et voilà une toile d’araignée!

Je suis loin d’être résignée…

Ménage avec mon grand balai

Je fais clean-up dans mon chalet.

 

Des fourmis dans ma nourriture

Me font jeter ma confiture!

Borax et sucre en poudre pour elles,

Une bonne recette professionnelle.

 

Je panique devant un bourdon.

Je crie, je cours… Mille fois pardon.

Les perce-oreilles sont dégueulasses.

Les pauvres plantes, ils les menacent.

 

Les gros barbots me font très peur.

Quand j’en vois un, il bat, mon cœur…

Je ne peux oublier les tiques

Éloignons-nous car c’est critique…

 

La valse des bibittes, ici,

Pendant l’été s’intensifie.

Cette danse qui me cause des problèmes

M’énerve, me tombe sur le système…

 

Oui! Elles m’exaspèrent ces bibittes!

Je quitte et je vais où j’habite.

Je m’enferme dans ma belle maison

Et je gratte mes démangeaisons.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

30 juin 2018 

Image google gratuite. 

 

 

 

 

Advertisements

LES ENFANTS AMOUREUX

fullsizeoutput_22d

 

 

LES ENFANTS AMOUREUX

 

Un doux baiser sur la joue

Comme c’est mignon, je l’avoue.

Sentiments non réprimés

Par ce beau geste, exprimés.

 

Aimez-vous mes chers enfants.

Il n’y a rien d’offensant.

Un garçon l’a consolée.

La colombe s’est envolée.

 

L’oiseau va transmettre la paix.

Ces enfants prônent le respect

Vécu le long du parcours,

Base primordiale de l’amour.

 

Les gens les observeront.

Des sourires confirmeront

L’espoir grandissant du monde

Pour l’abolition des bombes.

 

Il t’a donné de belles fleurs

Et, de sa bouche, il t’effleure…

Souvenirs de ton enfance,

Un vestige de l’innocence.

 

Jamais tu ne l’oublieras.

Ton destin s’accomplira

D’une telle façon, non prévue…

Il n’a pas été l’élu.

 

Pour vos amours d’enfance non oubliés…

PAIX ET SÉRÉNITÉ.

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

27 juin 2018

VOYEZ-VOUS SA MISÈRE?

homeless-2532754_1920

 

 

VOYEZ-VOUS SA MISÈRE?

 

Un sort pitoyable et malheur extrême,

Malgré une prière à l’être suprême,

Quand vous passez tout près d’un sans-abri

Remarquez-vous son regard assombri?

 

Pourquoi donc lui et non votre personne?

D’être un bandit, voilà qu’on le soupçonne…

Qu’a-t-il fait pour attirer le mépris,

Pour entrer dans l’histoire des non compris?

 

Il vient d’un autre monde, est sans emploi

Et personne ne connaitra ses exploits.

Près de lui, son image vous a déplu

Malgré que sa misère est non voulue.

 

Encourageons ses joies par sympathie.

Invitons les gens à plus d’empathie.

Dans un restaurant, donnez au suivant

Pour que le pauvre type reste vivant.

 

Héberger un sans abri valorise

Et pour que le bonheur vous favorise,

De tout comparer avec vos belles vies

 Fera apprécier vos très riches logis.

 

Vous ne connaissez pas votre futur.

Parfois peut se fâcher dame nature…

J’ai vu des maisons trop vite incendiées

Et des gens fortunés dans un merdier…

 

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

21 juin 2018

Image google gratuite.