LA MALTRAITANCE CHEZ LES PARENTS

LA MALTRAITANCE CHEZ LES PARENTS


Aujourd’hui, le mental est en danger,

Car, partout, l’univers a bien changé.

La pollution, toutes nos maladies,

Des causes de nombreuses tragédies.


Trop d’enfants oublient en prenant des drogues

Au lieu d’entretenir un bon dialogue.

Les perceptions déformées, excités,

Un système nerveux central affecté.


Dépendance et des psychoses possibles,

Début de comportements insensibles…

L’agressivité est au rendez-vous,

Voilà qu’ils s’emportent comme des fous.


Exigence d’argent de leurs parents,

Régulier, caractères accaparants.

Du harcèlement jusqu’à la violence,

Manque de respect, place à l’insolence.


Il ne faut pas oublier la boisson…

Trop d’alcool et nous les subissons.

Troubles psychiques, affection cérébrale

Expliquant des conduites théâtrales.


Dépression, parfois jusqu’à la démence,

Blessures ou meurtres comme conséquences.

Un changement de leur réalité,

Transition de leur personnalité.


On parle d’anxiété et de phobie,

Une peur excessive dans la vie.

Vivant l’enfer d’une instabilité

Beaucoup trop de parents sont maltraités.


Maintenant que les faits sont dénoncés,

Abordons les solutions annoncées.

Il faut que je vous parle de l’espoir

Et des grands efforts pour une victoire.


Tout ne dépend pas de votre personne.

Chère famille, pour vous je frissonne.

Il faut faire confiance à l’avenir

Mais prudence entre deux soupirs.


J’aurais voulu des mots très différents

Pour aborder l’histoire du présent

Mais je ne peux vous mentir en ce jour,

Des gens dans le monde manquent d’amour.



Apprécions la chance d’être aimés(e) lorsque nous l’avons et combattons la maltraitance. Il faut demander de l’aide, s’il y a lieu.

Mes poèmes peuvent être partagés si vous respectez ma signature. Merci de me lire!


Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press (États-Unis), représentant l’Est du Canada

Tous droits réservés

6 août 2022

J’AI OUBLIÉ DE TE DIRE…

J’AI OUBLIÉ DE TE DIRE…


Ton amour pour ma mère m’a marquée.

De la tendresse qui m’avait manqué!

Le sentiment de t’aimer en famille

Et me voilà sortie de ma coquille.


Une assurance en moi pour très longtemps,

Sagesse et douceur en te fréquentant.

Pas de regret pour t’avoir rencontré,

Un calme serein qui m’a attirée. 


Maman t’a tellement aimé Réjean.

Ta compagnie : un fait encourageant.

Gratitude pour la sécurité,

Protection de ma sensibilité.


Qui peut vraiment comprendre l’amitié

Où nous nous rencontrons sur les sentiers?

Randonnées mutuelles dans la vie

Où ton âme inspire ma poésie.


Appréciant nos présences réciproques,

Face aux épreuves, nous formons un roc.

Parfois on nous observe sans comprendre,

Car notre complicité doit surprendre.


Je crois sincèrement que le respect,

Prélude pour conserver notre paix,

Un secret pour une entente à long terme,

Sentiments positifs qui nous gouvernent.


On meurt autour de moi, mon cher ami.

Beaucoup craignent encore les épidémies.

Je te fais part de ma grande affection,

Te remerciant de ta compréhension.



Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

7 août 2022

Image : rose jaune ( ezequiassisfrenex de Pixabay)

REPOS PRÈS DE LA MER

REPOS PRÈS DE LA MER


Travailler pour notre gagne-pain

Et aussi pour payer nos pépins

Dans notre monde matérialiste

C’est difficile pour les artistes.


Un très grand besoin de changer d’air

Rêvant d’avoir accès à la mer,

Une thérapie pour la santé

Et cette impression de liberté.


Entendre les vagues, un remède,

La détente lors de l’intermède.

Une interruption du quotidien

Réduction du stress qui nous convient.


Pollution moindre, meilleur sommeil

Et sur notre humeur, une merveille.

Fonction pulmonaire améliorée,

On se sent très bien, revigorés.


Un bon vent salé dans mes cheveux,

On annonce un temps orageux.

Toujours impressionnée par la houle,

Je la préfère à la grande foule.



Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

3 août 2022


Image de la mer : Kordula Vahle de Pixabay