JE M’ACCROCHE

tit-4317640_1920

 

JE M’ACCROCHE

 

Je m’accrocherai sans cesse à cette vie

Malgré les épreuves qui m’ont poursuivie

Pas à pas, à la trace, depuis l’enfance

Alors que, lorsqu’enfant, j’étais sans défense.

 

Inutile de vous acharner, je m’accroche,

Car, pour moi, très souvent le bonheur s’approche

Comme un soleil illuminant mon destin.

Adieu abîme, bienvenue mon instinct.

 

Je survivrai me battant contre tout mal

Et pour réussir d’une façon normale

Je me relèverai après chaque chute

Et je gagnerai fièrement chaque lutte.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

11 juillet 2019

 

 

Image Pixabay par Capri 23 auto

 

 

Publicités

L’AMOUR M’A EMBELLIE

strzepotek-perekowiec-4321046_1920

 

 

L’AMOUR M’A EMBELLIE

 

L’amour m’a libérée de cette chrysalide.

En sortant, dans toute ma splendeur, timide,

J’ai enfin regardé la vie différemment

Et je m’envole dans ce monde élégamment.

 

Ma chère liberté, comme je t’apprécie!

L’homme que j’aime veut mon bonheur : prophétie.

Tel un papillon, je choisis enfin mes fleurs.

Les qualités d’abord, ensuite les couleurs.

 

Tout sent bon autour de moi. La vie est si belle!

Je veux voler encore, car ce ciel m’appelle.

Mon existence, de courte durée, m’oblige

À en profiter passionnément : un prodige.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

10 juillet 2019

 

Image : Krystof Niewolny de Pixabay

JE VEUX UN ENFANT

turtles-4310906_1920

 

JE VEUX UN ENFANT

 

Je t’aime et je veux un enfant.

Cette nuit, si tu y consens,

Passion, douceur et poésie,

Avec amour et frénésie.

 

Il sera un double de toi,

Mon petit homme très courtois.

Lorsque tu iras au travail

Je prendrai donc le gouvernail

 

Du bateau de notre foyer.

Pour vous j’aurai tout nettoyé.

Je le bercerai contre moi

Le serrant fort avec émoi.

 

Il se sentira tant aimé

Et toujours je vais exprimer

Mes sentiments, mes émotions,

Au fruit de notre création.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

8 juillet 2019

 

Image Pixabay : par Heidelbergerin