LA DANSE DES MOUSTIQUES

moustique-2

 

LA DANSE DES MOUSTIQUES

 

 

Dormir sans ce bruit près de l’oreille,

Tout oublier, sommeiller pareil

Mais tout-à-coup voilà la piqûre

Et je voudrais bien n’en avoir cure.

 

Un bon produit pour vous rejeter

Pour l’essayer je l’ai acheté.

Il sent mauvais, est d’une puanteur

Elle est pire qu’un moustique cette senteur !

 

Finalement, je sens la mouffette

Et en plus je connais la défaite.

Le bruit est là tout autour de moi.

Je me plains encore, excusez-moi !

 

Chers maringouins, sortez de ma vie !

Éloignez-vous ! Je serai ravie !

Pourtant je suis loin d’une forêt

Vous ne vivez pas longtemps, c’est vrai.

 

Obligée de tous vous endurer

Et par vos piqûres, défigurées,

Rêvant au froid de l’automne qui vient

J’oublierai enfin vos va-et-vient.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

16 septembre 2016

 

Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

Advertisements