ESPIONNAGE

Photo google

ESPIONNAGE

 

Espionnage ou encore hypocrisie

Comme il y en avait chez les nazis.

Les gens vivent de peur, connaissent la frayeur.

Ils souhaiteraient se trouver ailleurs.

 

Il faut faire attention à ses paroles

Car ces pays se battent pour du pétrole

Et au nom du pouvoir en politique

Il se passe des événements dramatiques.

 

J’affectionne ma belle province et ma ville.

On ne retrouve pas de bidonvilles.

Mon peuple vit en pleine démocratie.

Les gens apprécient la diplomatie.

 

Liberté de paroles ou de mouvement

Où je ne connais que de l’agrément.

Bien entendu les opinions varient

Mais du respect et aucune barbarie.

 

Nous constatons parfois un manque de tact

Par du verbal plutôt que par des actes.

Il y a des exceptions à la règle

Ce sont des gens minables et non espiègles.

 

Il faut faire fi de la méchanceté,

Se tourner vers la bonté constatée.

Nous sommes des livres ouverts sans espionnage,

Pratiquant plutôt le bon voisinage.

 

Peu importe la couleur de votre peau

Et les mentalités de vos propos,

Nous sommes humains avec des différences

Dans l’épanouissement avec espérance.

 

Nos gamins grandissent unis dans nos rues.

Pour eux les différences sont disparues.

Conservons donc nos cœurs d’enfant comme eux.

Donnons-nous la main, peu importe nos Dieux.

 

 

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

21 juillet 2017

 

 

Advertisements