VACANCES EN FOLIE

 

VACANCES EN FOLIE

Histoire vraie

 

Tristesse d’un décès dans la famille.

On sort nos sentiments des coquilles.

Émotions et repos mérité.

Tendresse avec spontanéité.

 

On prépare nos vacances annuelles.

Pour cela, une entraide mutuelle,

S’inventant un scénario pratique

Oubliant les changements climatiques.

 

Nous frappons un trou dans la chaussée.

La roulotte n’atteint pas le fossé.

Un essieu croche et une jante finie,

On parle malchances sans être manie.

 

Mais une fissure dans le réservoir…

Il faut utiliser la bouilloire

Car l’eau chaude est manquante pour la douche.

J’ai parfois très froid et je me mouche.

 

Des orages, de la pluie abondante,

Dans le bois je dois être prudente,

Tous mes rêves de baignades tombent à l’eau

Et par ce temps, pas de pédalo.

 

Un lavage au petit dépanneur

Recherchant des nouvelles à cette heure,

Mais voilà qu’elles ne sont pas très bonnes

On n’a pu nous joindre au téléphone…

 

Un type trop en boisson a foncé

Sur ma maison et l’a défoncée

Avec sa voiture très tard le soir.

Je n’ai plus d’épinette… je vois noir.

 

En brossant mon dentier, en parlant

Un morceau est parti de mes dents.

Trop folles vacances, année mémorable,

À part la visite, rien d’agréable…

 

Une histoire vraie à mettre aux archives.

Inutile pour moi d’être agressive.

Nous sommes tous entourés d’injustices.

Ils en voient de toutes sortes, les polices.

 

 

 

Bonnes vacances pour l’an prochain !!!

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

6 septembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements