ESPOIR EN PÉRIL…

 

 

winter-1936638_1920ESPOIR EN PÉRIL…

Dédié aux femmes trompées par leur amant.

 

Atteinte jusqu’au tréfonds de mon cœur

Et mon âme envahie par la peur

L’amour éloigné de ma personne

Mon corps a si froid qu’il en frissonne.

 

Je me rends près des vagues de la mer

En leur confiant tout, d’un ton amer.

Les nuages annoncent un gros orage.

Le noir et le gris me découragent.

 

« Le vent a tourné » pour moi aussi.

Mon amant parti, tout s’obscurcit.

Une bourrasque joue dans mes cheveux.

Je reste insensible, le front fiévreux.

 

Il ne reviendra jamais, m’a-t-il dit,

Me laissant toute seule, abasourdie.

Une autre femme fera son bonheur

Et longtemps je vivrai ma douleur.

 

Vous ne pouvez rien faire pour m’aider.

De cela, je suis persuadée.

Le temps seul peut arranger les choses

Et ce sera long, je le suppose.

 

Toi qui m’a quittée, homme de ma vie,

Suite à ce départ sans préavis,

Je devrai assurer ma survie

Et mon chemin, maintenant, dévie.

 

Espoir en péril pour quelques mois.

Hypocrite, malveillant et sournois,

M’a atteinte au tréfonds de mon cœur.

« Chat échaudé craint l’eau froide ». J’ai peur.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

5 juin 2018

Image google gratuite. 

 

 

Advertisements