PROSOPAGNOSIE

flowers-4199586_1920

 

PROSOPAGNOSIE

 

Souffrant depuis longtemps de prosopagnosie,

Car ne reconnaissant pas les visages humains,

Que dire lorsque certaines personnes ont des sosies!

J’ai beau observer et faire plusieurs examens…

 

Les gens de mon entourage ne me comprennent pas.

Mon sourire s’adresse à tous, sans bonjour spécial.

Ignorant ma maladie, ne me trouvent pas sympa.

Pour moi, c’est si difficile une vie sociale!

 

J’ai plein d’amour à donner à cette société,

Avec un cœur grand, écrivant régulièrement.

Des déceptions et parfois des contrariétés

Ne me conduiront pas à des découragements.

 

Je lève la tête avec ma fierté de toujours,

Expliquant aux gens ma maladie insolite

Et ce revirement me demande de la bravoure.

Je suis si perdue dans une ville cosmopolite!

 

Je vous supplie de me comprendre, mes chers amis.

Ce n’est pas que je ne veuille pas vous saluer!

Après un choc émotif, je vis l’accalmie.

Trouble angoissant qui me restreint d’évoluer…

 

 

 

Voilà une partie de mon histoire…

Merci de me lire.

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

25 mai 2019

 

Image: Beverly Buckley de Pixabay

Advertisements