LES ENFANTS DU YÉMEN

vulture-4225762_1920

 

 

LES ENFANTS DU YÉMEN

 

Moi, je n’ai vu que des images.

Ils meurent de faim, un grand dommage.

Que puis-je y faire, sinon crier.

Ils font la guerre ces meurtriers.

 

Des enfants, victimes de conflits,

Pleurent, se cachent, connaissent la folie.

Trop d’armes à feu qui sont vendues,

Hostilités non suspendues.

 

Allez-vous enterrer la haine?

Trop de larmes coulent dans les fontaines.

Des cheveux blancs à des gamins.

Pourront-ils vivre jusqu’à demain?

 

Qui mène le jeu, qui sème la peur?

Voyant ces morts avec stupeur,

Je ne peux que vous supplier

D’y penser sans les oublier.

 

Écrivons tous sur le sujet.

Enfin, si ces enfants mangeaient?

Il leur faut des médicaments.

Cessez les bombes, radicalement.

 

Je ne connais pas la politique

Mais ces histoires sont pathétiques.

On se dit forts et très matures,

On détruit l’homme et la nature.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

27 mai 2019

Image : pargrégory Delaunay de Pixabay.

 

 

 

 

Advertisements