HIVER GLACIAL

snow-245285_1920

 

HIVER GLACIAL

 

Neige abondante qui tourbillonne

Où est donc le soleil qui rayonne ?

Un froid intense vient me percer

Mes articulations trop glacées.

 

Des routes glissantes où le danger

Finit souvent par me déranger.

La peur fait naître beaucoup d’angoisses

Et conduire m’apporte la poisse.

 

Je ne vois plus rien sinon la glace

Et j’ai beau partir mes essuie-glaces

Une peur me prend mes énergies

J’envie tous les ours en léthargie.

 

La nuit arrive vite à grands pas

Et je n’y peux rien dans l’immédiat.

En me dirigeant vers ma maison

Je vois trop de gens et leurs frissons.

 

Ils marchent très vite, emmitouflés,

Gelés, pressés et trop essoufflés.

Cher hiver glacial quand tu arrives,

Poésie trop froide et dépressive.

 

Plusieurs personnes tombent malades.

Ils ont grand besoin d’une accolade,

Un bon soutien en cette saison

Jusqu’à la prochaine floraison.

 

Cristaux de glace diversifiés

Qui sont impossibles à quantifier.

Hiver trop froid pour pouvoir t’aimer

Je me permets de le déclamer.

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

Corrigé le 17 novembre 2019

Image : uknowgale de Pixabay