DOSSIER DE LA FONDERIE, MESSAGE À MONSIEUR LEGAULT

DOSSIER DE LA FONDERIE

MESSAGE À MONSIEUR LEGAULT


Monsieur Legault. Avec respect, vous êtes le premier ministre du Québec, l’homme qui, avec son gouvernement, peut prendre des décisions. Si la fonderie de Rouyn-Noranda ne veut pas respecter les normes concernant la santé des enfants et des adultes, il y aurait des solutions suite à sa fermeture. 


Vous sauveriez beaucoup d’argent en santé : des maladies, des décès.


Vous sauveriez de l’argent en environnement : la perte de nos lacs, de nos arbres.


Vous sauveriez de l’argent pour conserver la qualité de l’eau.


Vous pourriez offrir une pré-retraite à beaucoup de travailleurs avec cet argent sauvé, des allocations de déménagement pour des changements d’emploi, des études payées pour réorientation de travail, et ce, en attendant que la fonderie réponde aux normes dans le futur si c’est possible. 


Je suis désolée, monsieur Legault, mais je n’ai pas de passe-droit lorsqu’il s’agit du droit à la vie et du droit à ne pas souffrir atrocement physiquement.


Il n’y a pas à hésiter entre la fermeture et la vie.



Louise Hudon, écrivaine reconnue au Canada

La Sarre

30 septembre 2022

Ma poésie a souvent abordé ce sujet de diverses façons dans le passé. Poésie engagée.

JOURNÉE NATIONALE DE LA VÉRITÉ ET DE LA RÉCONCILIATION

Photographie de la jeune autochtone: Wolfgang Eckert de Pixabay.


JOURNÉE NATIONALE DE LA VÉRITÉ ET DE LA RÉCONCILIATION


Autochtone de souche (arrière-grand-mère chamane montagnaise), je rappelle aux canadiens que le 30 septembre est la journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Le but est de ne pas oublier la triste histoire des pensionnats autochtones. Les objectifs sont d’honorer la mémoire des victimes décédés à cause des mauvais traitements (ente 4 000 et 6 000 enfants) et de souligner notre respect aux survivants.


On appelle aussi cette journée LA JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE.  En arrivant au pensionnat avec le chandail orange que lui avait offert sa grand-mère, les responsables ont retiré son gilet à Phyllis Webstad (6 ans) et lui ont coupé les cheveux malgré son désaccord. Elle n’a jamais revu son chandail. (1)


Un génocide culturel pour les dépouiller de leur langue et de leur culture entre 1831 et 1998. Les survivants ont beaucoup à raconter. Les traumatismes d’enfance sont toujours présents. 


Porter un chandail orange ce jour-là ou un accessoire de cette couleur marque notre respect envers les enfants autochtones et tous les enfants. Nous, les adultes, nous nous intéressons à eux.


Chaque enfant est important avec ses émotions et ses sentiments, peu importe la couleur de la peau, peu importe le drapeau.


Merci de me lire.



Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press (représentant l’Est du Canada)

Tous droits réservés

29 septembre 2022


(1) LE CITOYEN ROUYN-NORANDA/ABITIBI-OUEST du 28 septembre 2022

LES VOILES ET LE CORAN (EN POÉSIE)

LES VOILES ET LE CORAN

(POÉSIE ENGAGÉE)


Des femmes sont mortes pour la cause du voile.

Nous penserons à elles, voyant les étoiles.

Pourtant le Coran ne parle pas de cela.

Il est bon et veut le bien de son peuple, Allah.


Ne restons jamais insensibles à des tueries

Et soutenons la population en furie.

Porter le voile suite à un choix personnel

Exigera notre respect réactionnel.


Demandons la liberté pour les concernées,

Car elles vivent une tempête déchaînée.

Le regard du monde entier sur ces morts atroces

Font parler les poètes de la catastrophe.


Toutes les femmes méritent vénération.

On doit les traiter avec considération.

Noyaux des familles et porteuses des enfants,

Amour et affection en les récompensant.


Pourquoi donc imposer de cacher les cheveux?

Une mèche visible, climat orageux…

Des décès surviennent, des cris et des révoltes.

Aucun sens… Mais agressivité en récolte.


PAIX, SÉRÉNITÉ, LIBERTÉ


Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

22 septembre 2022

Note : nous devons toutefois respecter celles qui VEULENT porter le voile.