RESPONSABILITÉ

RESPONSABILITÉ


Pourquoi s’évertuer à contrer le racisme?

La beauté des enfants nous pousse au pacifisme.

Je les prends souvent dans mes bras par protection.

La teinte de peau ne nuit pas à l’affection.


Les voilà à nouveau dans les mains de l’espoir,

Gardant le sourire malgré leur trajectoire.

Une route trop périlleuse jusqu’ici,

Surprenant, dramatique et triste leur récit.


Ils ont perdu leurs deux parents en cours de route.

Leur faim et une grande solitude qui s’ajoutent.

Nous représentons la lumière dans le noir.

Ne nous oublieront pas, nous ont dans leur mémoire.


Il faut oublier les frontières et les drapeaux

Pour sauver plusieurs vies, objectifs principaux,

Car j’ajoute nos besoins dans notre pays :

Nous avons de la place et des emplois précis.


Tous ces humains qui rêvent d’une vie meilleure

Après l’enfer des guerres causant des frayeurs!

Ces gens ne méritent pas d’être mal jugés.

Réflexions avant de parler de préjugés…



ET SI C’ÉTAIT VOUS?




Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press International et pour d’autres organisations (représentant le Canada de l’Est)

Membre du Regroupement des Poètes Francophones Engagés Pour la Liberté et la Paix (représentante du Canada en français dans plusieurs collectifs)

Tous droits réservés 

20 janvier 2023

BONHEUR COMPROMIS avec traduction anglaise à la fin

BONHEUR COMPROMIS

HISTOIRE VRAIE EN 2023


Nos maisons condamnées au bord de l’eau

Et il faut déménager à nouveau.

Mon beau logis qui a été détruit.

Que vais-je devenir, moi, non instruit?


Des villages abandonnés, disparus.

Notre île va s’engloutir, c’est prévu.

Entre l’océan et notre lagon

Il m’arrive de sortir de mes gonds.


On nous annonce la fin très bientôt.

Il faudra quitter, partir en bateau.

Nous sommes ignorés par tout le monde,

Les pieds dans l’eau, car notre mer inonde.


Beaucoup de cocotiers morts à vue d’œil.

De notre paradis, je vis un deuil.

Des routes disparues sur l’archipel,

On constate que rien n’est éternel…


C’est si difficile de tout quitter,

Et ce, lors d’un départ précipité.

Beaucoup d’angoisse sur notre avenir.

Nous demandons à Dieu de nous bénir.



Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press International (représentant le Canada de l’Est)

Tous droits réservés

19 janvier 2023

Note: vous devez comprendre que je suis personnellement ouverte à accueillir des gens qui vivent une telle situation. Leurs ancêtres n’avaient pas prévu les changements climatiques et la disparition complète de leur univers. Mon esprit et mon coeur m’orientent dans ce sens. Libre expression dans notre beau et grand Canada.


HAPPINESS is compromise

Poem by Louise Hudon

TRUE STORY IN 2023


Our homes by the water

And we have to move again

My beautiful home that was destroyed

What will I become, uneducated


Abandoned villages, gone.

Our island will be engulfed, it’s predicted.

Between the ocean and our lagoon

Sometimes I get out of my shell.


The end is announced very soon.

We’ll have to leave, go by boat.

We are ignored by everyone,

Feet in the water as our sea is flooding.


Lots of dead coconut trees in plain sight.

From our paradise, I’m mourning.

Lost roads in the archipelago ,

we realize that nothing lasts forever…


Its so hard to leave everything,

And that, on a hasty departure.

A lot of anxiety about our future.

We ask God to bless us




Dr. H.C. Louise Hudon, Canadian Poet

International Cultural Ambassador for Inner Child Press International (Canada Eastern)

All Rights Reserved

January 19, 2023

Note: You must understand that I am personally open to people who experience this situation. Their ancestors did not foresee climate change and the complete extinction of their universe. My mind and heart are guiding me in this direction. Free speech in our beautiful great Canada.

International Poetry Newsletter

TERRE NOURRICIÈRE


TERRE NOURRICIÈRE


Oh ma terre nourricière

Qui a comblé mes prières

Nous manquons de pluie ce jour

Et nous sommes sans secours.


Sécheresse surprenante

Et angoisse consternante.

Une panique me prend

Et mon cri se fait vibrant.


Le climat devient folie.

Crise de mélancolie.

Regard sur mon pauvre champ,

Dure vie de paysan.


L’eau, une denrée précieuse,

Humanité gaspilleuse.

Il est temps de réagir

Pour éviter de périr.



Dr H.C. Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press Internationale (représentant l’Est du Canada)

Tous droits réservés

18janvier 2023