QUAND VIENDRA L’HEURE

 

 

Photographe:  Bryan Trottier de La Sarre, tous droits réservés.

TESTAMENT PHILOSOPHIQUE de Louise Hudon

Corrigé le 7 avril 2020

 

QUAND VIENDRA L’HEURE

Mes dernières paroles

 

 

 

Lorsque je surprends un oiseau à prendre son envol avec grâce,

Une espérance nait de monter ainsi, sans crainte, dans l’espace.

Nous perdons tôt notre naïveté d’enfant devant la beauté

Mais si c’est comme ça, Dieu le veut, commandant la réalité.

 

Cette réalité avant l’étape de la montée suprême,

Au départ, il faut me souhaiter bonne route et en rire même.

Ce jour est délivrance, malgré les bons moments connus sur terre,

Et les émotions positives de plusieurs gens et de ma mère.

 

Oui !  Souriez et partagez ma joie et ma grande acceptation

De ce moment vite oublié qu’est mon absence de ma maison.

Merci de penser à moi à cette heure unique dans une vie,

Et merci de me laisser partir, vers mes étoiles, dans ma nuit.

 

Le dernier message le plus important que je puisse laisser

C’est que mon Dieu a toujours existé pour moi et je l’ai aimé.

Si cette mort vient nous frapper pour me permettre de mieux renaître,

Cela ne sert vraiment à rien, pour cette vie, de mieux la connaître.

 

J’ai déjà connu une paix ressentie avec de la douceur.

Des ondes du passé non humaines mais bien vivantes à cette heure.

Le tunnel des ombres se peuple dans le chemin vers la lumière.

Mes deux bons grands-pères sont de ceux-là à m’attendre en prières.

 

Ils m’ont aimée avec beaucoup de douceur et de compréhension,

Je vais retrouver leur amour dans l’au-delà, avec émotion.

Alors enviez-moi en ce jour unique, merveilleux et bon.

Ne pensez pas au mot « mort » mais plutôt à « cieux » ainsi qu’à « moisson ».

 

Cette autre étape est normale et certainement inconnue de vous

Mais si vous souriez aujourd’hui sachez que vous n’êtes pas des fous.

Si j’ai le plus grand respect pour votre existence trop matérielle

Mon esprit vous quitte à jamais pour ma grande vie spirituelle.

 

 

 

Louise Hudon,  poétesse du Canada

Tous droits réservés

Tiré de mon livre « Salutation en poésie » (2013), à compte d’auteur

Poème du 7 juin 1992

Corrigé le 7 avril 2020

 

 

 

 

 

2 réponses sur « QUAND VIENDRA L’HEURE »

  1. Pour moi je considère la mort comme un passage vers un autre monde que je pense meilleur

    Joliment écrit ce poème , il pourrait être triste , mais il ne l’ai pas car on sent en le lisant que ton âme est apaisée…

    Douce journée Louise
    Bisous
    timilo

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s