TRISTESSE INFERNALE

TRISTESSE INFERNALE


Seul dans mon monde, dans ma bulle,

Ça s’annonce mal ce préambule,

Dans mon désert il y a la soif

Et elle est loin ma belle carafe.


Si marginal et malheureux,

Très difficile d’être amoureux.

En me cherchant je m’sens perdu

Mon existence s’annonce ardue.


Dans mon cerveau tout est mêlé

Je ne sais plus où m’en aller.

Avoir de l’aide et du support

Exige de moi d’aller dehors.


Pleurer à rien, pleurer souvent,

Des plus sensibles, évidemment,

Pourtant j’ai tout matériellement

Expliquez mon comportement.


Le caractère ou haut, ou bas

Je pense trop souvent au trépas.

Fatigue et grand épuisement,

Cela demande médicaments.


Des bédouins viennent dans mon désert,

Me sauvent la vie sur cette terre.

C’en est fini de mon calvaire

Merci mon Dieu, j’en suis si fier.


Je suis moins seul, enfin heureux.

Il faut penser aux malheureux,

Par expérience, moins de discours,

Parler d’espoir, chanter l’amour.

 


Louise Hudon

4 mars 2013

Advertisements

One thought on “TRISTESSE INFERNALE

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s