MON ÂME ET LA LUNE

cimetière

MON ÂME ET LA LUNE

Je déambule dans ce désert

En repensant à ma misère.

Émoi nocturne bien éphémère

Pour oublier mon goût amer.

 

Rayons de lune dans mon décor

Viennent exposer mon pauvre corps.

Autour de moi un cimetière

Avec des tombes, lieu de prières.

 

À la clarté de cette lune

Je repense à mon infortune

Ayant perdu mon seul ami

D’un dur cancer, la leucémie.

 

Mon âme souffre sous ces beaux astres.

Je suis choquée de ce désastre.

De mon si grand effondrement

J’ m’en remets mal,  évidemment.

 

Les objets célestes très visibles

Me paraissent même très accessibles

Semblant m’annoncer et me dire

Une autre belle vie à prédire.

 

Tu es vivant mon cher mari,

Mon confident, mon grand chéri.

Au-delà de l’astre lunaire

Tu vis par moi sur cette terre.

 

Grâce à toi je vais m’en sortir

Une autre vie je vais bâtir.

Bien combattre ma fragilité

La changeant pour « solidité ».

 

 Louise Hudon

28 avril 2013

Advertisements

4 thoughts on “MON ÂME ET LA LUNE

Les commentaires sont fermés.