NON À LA DOULEUR

femme-qui-souffre

 

NON À LA DOULEUR

  

Toujours là, en moi, à m’effrayer

Voulant bien vivre, on m’a conseillée.

Je dis non à ma douleur, sans cesse.

Je reste active, malgré ma vieillesse.

 

Éloigne-toi de moi, sombre souffrance.

Je veux retrouver mon assurance.

Dans l’oubli interne de mon cerveau :

Un long rejet à tous les niveaux.

 

Tu me piques et tu me désarçonnes.

Je te combats très fort, comme personne.

Tu ne gagneras pas cette grande bataille

Et on m’offrira une belle médaille.

 

Ma vie sera longue et bien remplie.

J’ai trop de projets inaccomplis.

Non à la douleur avec ferveur.

La vie m’offre trop avec faveurs.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

25 novembre 2016

 

 

 

 

 

Advertisements