J’EN APPELLE À LA PAIX

paix-2016

 

Il faut contrer les attaques terroristes. Je me sens impuissante sauf par mes écrits.

 

J’EN APPELLE À LA PAIX

 

Des morts ensanglantés dans des classes

Le désespoir dans la populace

Des dignitaires vont faire des discours

Et aux blessés on porte secours.

 

Volez très haut, chers oiseaux d’avril

Même si, après les balles, c’est tranquille.

Ils ne souriront plus ces ados

Car elle plane la mort, sans un mot.

 

Une bombe à la place de leur diplôme

Des fusils tuant des pauvres mômes

Des garçons sur le sol sans avenir

Des tueries qu’il faudrait prévenir.

 

On soutient les parents trop peinés

Souhaitant que les tueurs soient damnés

Tout cela au nom d’une religion

Interprétée d’une odieuse façon ?

 

Amis, toutes les religions sont bonnes

Les étudier, c’n’est pas monotone

Attention aux interprétations

Quel Dieu détruirait sa création ?

 

Avec 4 200 religions

Prônant que l’homme doit se montrer bon

Les guerres seraient plutôt politiques

Car une religion a son éthique.

 

Les comportements appropriés

Au niveau des valeurs enseignées

Voilà ce qu’on entend par morale

Et tuer son prochain n’est pas normal.

 

Je ne m’y connais guère, c’est bien vrai

Mais au nom des enfants, je le fais.

Si vous voyez le Malin rôder

Fuyez-le au plus vite et priez…

 

Lavage de cerveau à éviter,

À dénoncer et à ébruiter

Si l’objectif est de tuer des gens

Qui sont trop souvent des innocents.

 

Donnez votre main au petit enfant

Car lui ce n’est pas un mécréant.

Il a besoin de vous pour survivre

Et avec bonheur, il va vous suivre.

 

Il faut le conduire dans un bon port.

Il a besoin de votre support.

Le long voyage des bonnes connaissances

Dure tout au long de sa croissance.

 

 PAIX SUR TERRE

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Texte protégé

Année 2015

 

 

Advertisements