BRUNO WURTZ

 

 

Hommage à un artiste peintre de l’Abitibi.

 

BRUNO WURTZ

 

Faire un poème sur notre ami Bruno,

Un de nos peintres réputés régionaux,

Me procure un grand plaisir évident

Même si je commence par ses accidents.

 

Bon amateur de courses d’automobiles,

Pour lui des gens se sont fait de la bile.

Sa simplicité dans la société

Surprend vraiment chez cette célébrité.

 

Très angoissant de la part de sa femme

Pour des cascades dangereuses dans les flammes.

Il en résulte accidents et un drame,

Des côtes cassées, perte de dents au programme.

 

Un homme trop dur à son corps pour lui-même,

Cela lui causant d’actuels problèmes.

Sympathique malgré ses maux bien présents,

Un alsacien apprécié tout le temps.

 

S’il aime l’humour de ses groupes de peinture,

Il ne peut guère s’occuper de censure.

On le taquine, pauvre homme parmi les femmes.

Il respecte toujours l’aura de ces dames.

 

Attention à ses perdrix tant aimées,

À ses chiens orphelins récupérés.

Les paysages, inspirant sa grande œuvre,

Sont dans ses peintures, les plus belles des preuves.

 

Une vie polyvalente à voyager

Et cinquante ans de mariage engagés.

Trois grands enfants nés d’une union heureuse

Et ce, malgré une vie aventureuse.

 

Afrique du Nord, Algérie, Authier-Nord,

L’aventure a une fin dans le confort,

Sans oublier Colombourg, Vancouver,

Oubliant beaucoup d’autres faits divers.

 

Des dessins mémorables sur des voitures,

Des affiches fantastiques près des toitures,

Voilà des œuvres à long terme de Bruno

De si nombreux chefs-d’œuvre artisanaux.

 

Même si la vie fait que tout n’est pas rose,

Pour lui, la discrétion en toute chose.

Sans oublier sa serviabilité,

Empreint certain de générosité.

 

 

 

Bonne fête 2017 Bruno !

 

 

 

 

 

Louise Hudon, poétesse et parolière au Canada

Tous droits réservés

17 février 2017

Advertisements