MA SOLITUDE

 

MA SOLITUDE

  

Amies présentes en cas de besoin,

Presqu’aussi importantes qu’un conjoint,

La solitude étreignant mon âme

Grâce à ces dernières, j’oublie ce drame.

 

On me demande de l’apprivoiser.

Pourtant de façon improvisée

Je m’occupe tant pour combler mon vide,

Femme très occupée et non timide.

 

Besoin de parler à l’occasion

Ou encore de vivre une évasion

Car je déteste le mot « habitudes »

Qui rime trop avec « solitude ».

 

Broderie, peinture et poésie,

Pour mes angoisses : des anesthésies.

Ces activités chères à mon cœur

Me font toujours oublier mes peurs.

 

Un bon déjeuner au restaurant,

Des moments agréables inspirants,

Une conversation très amicale

Bien mieux qu’une prescription médicale…

 

Solitude de mes jours, de mes nuits

Alors que je pense à mes ennuis

Peux-tu t’éloigner de ma personne

Car, par mes pensées, je me raisonne ?

 

Je t’exorcise grâce à mes écrits

Voulant aider par ces manuscrits.

Mes progrès me rassurent chaque jour

Car je suis très entourée d’amour.

 

 

Merci à mes amis(e)

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

21 novembre 2017

 Image google.

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements