JE ME CACHE DANS LES FLEURS

 

JE ME CACHE DANS LES FLEURS

 

Il me semble que le monde ternit

Quand j’entends toutes les litanies

De mes parents trop en colère

Avec des cris spectaculaires.

 

J’appréhende le pire et je cours

Pour me cacher aux alentours.

La bonne senteur des fleurs me calme,

De la solitude, je réclame.

 

Mon cœur bat très fort malgré tout

Et me voilà inquiet surtout.

Mes parents se disputent sans cesse

J’en ai assez, je le confesse.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

27 novembre 2017

 Image google

Advertisements