LA CORSE

 

 

LA CORSE

 

Ton île d’origine, une montagne dans la mer,

Plus petite île bâtie, que des glaciers formèrent.

Belle, mon ami, mais souffreteuse en profondeur,

On parle d’une détresse, malgré cette splendeur.

 

Est-elle à ton image, toi fier et si racé,

Sensible, dévoué et rarement embarrassé ?

Ton chemin fut polyvalent et très ardu

Mais te voilà respecté comme individu.

 

La plus élevé des îles de Méditerranée

Où tu as vécu ta chère enfance des années.

Une île de beauté très courue par les touristes

Images assez loin de notre monde futuriste.

 

Malgré les écarts de température hiver

Comme été, un climat paradisiaque divers.

Tu l’aimes comme on aime le firmament et la lune

Même si là-bas tu n’as pas connu la fortune.

 

Paysages enchanteurs, rochers dans l’eau turquoise,

Des merveilles, avec mon regard de québécoise.

On dit souvent que les voyages forment la jeunesse

Un tel projet agrémenterait une vieillesse.

 

 

BIENVENU AU CANADA,

 

 

 

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

17 décembre 2017

 

Tous mes poèmes peuvent être partagés si vous respectez ma signature.

 

 

 

Advertisements