DES ENFANTS AUX CHEVEUX BLANCS

children-of-war-1172016_1920

DES ENFANTS AUX CHEVEUX BLANCS

 

 

Tout en travaillant sans cesse à leur survie,

Ils avancent péniblement dans la vie.

Cette dernière ne fait pas de cadeaux

Ils ressentent sur leurs épaules un fardeau.

 

Blanc, ce n’est pas la couleur de leurs cheveux

Mais cela devrait, car ils sont courageux.

Si la maturité les atteint très vite

C’est que trop de ces enfants n’ont aucun gite.

 

Ce monde fou ne m’apparait pas si beau,

Car trop de jeunes se retrouvent au tombeau.

Les gens choyés par une vie trop aisée

Ne veulent pas voir ces images exposées.

 

L’entraide entre les pays se fait trop rare.

Les personnes riches sont souvent avares,

Mais bien entendu, parlons des exceptions,

Peu nombreuses, on parle de déceptions.

 

En attendant, ils meurent de faim ces jeunes.

On peut y penser souvent lorsqu’on déjeune.

Un tiraillement aux tripes fait souffrir

Et au lieu de sourire, on veut bien mourir.

 

Et ces guerres les entourant n’aident pas!

Les batailles font oublier les repas…

L’eau, une denrée très rare un peu partout.

C’est toujours la faute à des hommes surtout!

 

 

TRAVAILLONS TOUS POUR LA PAIX!

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

2 mars 2018

Corrigé le 29 novembre 2019

Image google gratuite.