TROP DE SOUFFRANCE

car-van-transport-vehicle-yellow-bus-549456-pxhere.com

 

 

TROP DE SOUFFRANCE

 

Couché dans mon lit, sans énergie.

En souffrance, vivre dans la léthargie.

Certains amis pensent au mot paresse.

Ils ne comprennent pas ma grande détresse.

 

Je laisse tout aller autour de moi.

Mon état empire depuis un mois.

Pas de ménage et pas de budget.

Une grande faiblesse,  je sens du rejet.

 

Comment me nourrir, en solitaire?

Une nécessité prioritaire.

Voilà que je m’enfonce dans un trou.

Cette noirceur me fait peur, suis-je fou?

 

Une ambulance arrive me chercher.

Je ne veux pas les en empêcher.

Allez-vous me dire ce qui m’arrive

Car mon corps s’en va à la dérive???

 

On me parle de ma santé mentale

Et d’un bon traitement fondamental.

Cela arrive à n’importe qui.

Persévérance et espoir requis.

 

Il faut bien soigner corps et esprit.

J’apprends des choses et je suis surpris.

Psychologie et médicaments.

Bonheur retrouvé suffisamment.

  

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

30 septembre 2018

Image google gratuite. 

Advertisements