UNE LARME SUR MON CORPS

DSCN3247

 

 

UNE LARME SUR MON CORPS

 

Lors d’une dépression majeure dans ma vie

Et dans les quelques semaines qui ont suivi

Mon cerveau a connu vraiment un long coma

Je n’avais guère connaissance du climat…

 

On a essayé de la glace dans un bain

Et ce, en espérant un réveil au matin

Mais mon corps, lui, voulait dormir à tout jamais

Malgré les nombreux cris de ceux qui me nommaient.

 

Tant de gens qui tentaient en vain de me soigner

Mais mon esprit ainsi que mon cœur, résignés

S’avançaient vers la route du beau paradis,

Sans connaissance, sommet d’une maladie.

 

Mais voilà, dans cette brume qui m’entourait

Une larme sur mon corps…  Et il semblerait

Que mon esprit a deviné la grande peine…

Une goutte d’eau tombée sur moi et vie certaine.

 

J’explique le début de cette remontée.

Longue guérison avec de la volonté.

On m’a rendu la vie, alors adieu la mort,

Mais qui a ainsi pleuré sur mon pauvre sort?

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

18 octobre 2018

Corrigé le 19 octobre 2019