JE REVIENS DE LOIN

heart-2081672_1920

 

 

JE REVIENS DE LOIN

Confidences d’un ami

 

Aveugle et sans la femme que j’aime,

Composition de ce poème.

Elle est mariée à un ami

Une tristesse de l’avoir admis.

 

Dans le passé,  je l’ai reniée

Mais j’aimerais que vous compreniez.

Je ne peux contraindre cette dernière

À devenir mon infirmière.

 

Celle-ci m ‘a parlé de l’amour

Elle me l’a juré pour toujours.

Fermé à tous les sentiments

Un non avec retentissement.

 

Les diverses conséquences néfastes

Dans ma vie, série de bourrasques

Que j’ai cachées à mon âme sœur…

Il a saigné beaucoup mon cœur.

 

C’est vrai, le temps arrange les choses,

Je peux l’écrire, je le compose

Et je voudrais qu’elle me revienne,

Qu’elle me serre fort, qu’elle se souvienne.

 

Les rêves oubliés vont renaitre.

Où est la lune à ma fenêtre?

Si elle est ronde, elle pense à moi.

Je crie « au secours, je me noie »!

 

Mais je ne veux pas de sa pitié…

À mon âge, on parle d’amitié.

Mon handicap très accepté

N’a jamais semblé l’affecter.

 

J’attends mon heure, oui, je l’attends.

Mon style se fait très miroitant.

Une lettre d’amour à mon aimée,

Une graine semée qui va germer.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

20 octobre 2018

 

Titre inspiré par la chanson de Michel Berger, reprise par beaucoup de chanteurs par la suite.

 

Image google gratuite.

Advertisements