LE BAS DE NOËL

DSCN6796

 

LE BAS DE NOËL

 

Nul sapin de Noël dans le salon

Et il a des trous dans son pantalon.

Sa mère hospitalisée, très malade,

L’atmosphère n’est pas à la rigolade…

 

Il prend un grand bas troué en laine rouge

Se disant que le père-Noël approuve.

Ce dernier va certainement y penser…

Il mérite bien d’être récompensé…

 

Le père boit dehors, peu souvent chez lui.

Il tente d’oublier ses nombreux ennuis.

Son garçon se débrouille à la maison.

Il fait si froid pour tous en cette saison!

 

Son gars, du haut de ses cinq ans l’attend.

Une pensée pour son enfant épatant.

Esclave de la bouteille depuis longtemps,

En buvant, il parle en se lamentant.

 

Quelques heures… bientôt le jour de Noël.

En déséquilibre, marche dans la ruelle.

Il a oublié l’achat des conserves.

Il pense en avoir chez lui en réserve.

 

Ses yeux observent le bas en arrivant.

Ils ont été heureux auparavant…

Deux et trois larmes coulent sur ses joues mouillées.

Le voilà tout-à-coup agenouillé…

 

Il prend soudain sa belle montre de poche,

L’enveloppe dans du papier et s’approche

Du petit bas de Noël de l’enfant.

Il la dépose d’un regard triomphant.

 

Ils vont sortir pour le souper demain.

Une vieille tante veut s’occuper du gamin.

Il s’apprêtait à aller se coucher,

Sa femme arrive, heureuse, endimanchée.

 

Elle apporte avec elle de belles oranges!

De la voir près de lui parait étrange.

Les docteurs lui ont permis une sortie…

Le bonheur se chante comme une mélodie.

 

Il ne faut jamais cesser d’espérer.

Le graphique de la vie peut prospérer.

Dans notre destin, ça monte et descend.

À la vie,  il faut être reconnaissant.

 

  

Louise Hudon, poétesse au Canada

Tous droits réservés

19 décembre 2018

 

Bonne année 2019, chers lecteurs. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements