PANIQUE À LONG TERME

PANIQUE À LONG TERME

Dans ce monde, j’ai perdu mes repères.

Me voilà seule et je me désespère.

C’est vrai, je me morfonds de plus en plus.

Malgré mes regards, je me sens exclue.

Il faut être très patient avec moi.

Je n’ai plus la mémoire d’autrefois.

Je cherche toujours, encore et encore,

Sans avoir le contrôle de mon corps.

Sombres sont mes nuits mais aussi les jours.

Je passe des tests et j’attends toujours.

Une artère a crevé dans mon cerveau.

Je perds l’autonomie dans mes travaux.

Qui aurait cru que ça m’arriverait

Et que ma misère m’inspirerait?

Je veux exorciser tous mes démons,

J’ai envie de crier à pleins poumons.

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

17 novembre 2021