NOS ESPRITS EN ACCORD

NOS ESPRITS EN ACCORD

Toujours cette voix dans ma tête,

Des mots positifs et enquête.

Une protection en union

Et mes pensées en communion.

J’évite les idées trop sombres,

Souvent rassurée par cette ombre.

Ma vie très remplie de piquant,

Mon âme vole en expliquant.

Parfois les chemins sont ardus,

Méditation, temps suspendu.

Religions en équivalence,

Respect en brisant le silence.

Un oiseau m’a montré la route.

Subjuguée, voilà qu’il m’envoûte.

La nature crie ses besoins,

Malade, elle exige des soins.

Un rude travail à venir.

Avec nos dons, intervenir.

Tenons-nous ensemble les mains.

Extirpons le mal dès demain.

Dix mille cultes ou confessions.

Il faut bannir les déceptions.

Éloigner le Malin d’ici,

Réalité et prophétie.

Ma poésie se chantera.

La prédiction triomphera.

Des gens importants l’entendront

Et enfin ils nous soutiendront.

Changeons ce monde trop malade

Vivant de guerres et d’engueulades.

Entendez la musique au loin.

Miracles requis au besoin.

Louise Hudon, poétesse du Canada

Ambassadrice culturelle internationale pour Inner Child Press (États-Unis) et pour IFCH (Maroc)

Tous droits réservés

18 mars 2021

HOMMAGE À MONSIEUR MARIUS CARON

HOMMAGE À MONSIEUR MARIUS CARON

Communauté Clercs de Saint-Viateur

Un sens de l’humour remarquable

Chez ce directeur respectable.

Une voix extraordinaire,

Pensant à lui, on le vénère.

Tant de souvenirs mémorables

Avec ce patron admirable.

Son décès a peiné des gens,

Départ d’un homme intelligent.

Avait des amis de partout.

Petit lorsqu’il était debout.

Mettait la vie dans la grisaille,

Savait déléguer le travail.

Ne pas oublier ce grand homme

Parti pour aller vivre à Rome.

Honnête et noble religieux,

Malgré son âge, jamais vieux.

Très fier et bon abitibien

De bonne humeur au quotidien,

Être secrétaire pour lui :

Bonheur sans jamais de conflits.

Parlait à tous si simplement.

Faisait rire facilement.

Un homme unique dans son genre

Qui mérite bien nos louanges.

Bon en parapsychologie,

Son âme envolée, nostalgie.

Il manque à la communauté.

On voudrait le ressusciter.

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

16 mars 2021