À L’AUBE DE MA VIE

À l’aube de ma vie


Avec mes soixante ans  bien sonnés,

Par mes mots j’ai voulu rayonner,

Parler aux gens, les influencer,

Jaser espoir et ensemencer.


La vie d’aujourd’hui si difficile

Exige de moi d’être très habile,

Portant ce monde à bien réfléchir

Et faire que l’homme puisse s’enrichir.


Pour réussir il faut être lue,

Un automatisme absolu.

Sans cette règle tout est perdu.

On parle ici d’une science ardue.


Allez, jaillissez inspiration.

J’arriverai à une bonne création.

Une personne dépressive me lira

Et mon message rassérénera.


Encore jeune, à l’aube de ma vie,

Mon désir encore inassouvi

De me faire connaître par un public

Reste pour moi un vœu idyllique.


M’avez-vous relue dernièrement ?

J’ai tant écrit antérieurement !

Des années de travail acharné

Sans compter les heures ou les journées.


De la tendresse et des émotions

Dignes de votre grande appréciation

En quantité sur du papier.

Aurez-vous le goût de me copier ?


De l’espérance pour l’humanité

Bonnes et grandes nouvelles à ébruiter

Le soleil pour moi va s’annoncer

Car jamais je ne vais renoncer.

 


Louise Hudon

Poète – écrivaine

1er février 2013

http://www.louisehudonmedium.com

Publicités

Une réponse sur « À L’AUBE DE MA VIE »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s