SIMPLEMENT VÔTRE

simplement hiver_n-2

Photographie:  J. WildWater, tous droits réservés.

SIMPLEMENT VÔTRE

 

 

Des amitiés m’ont été accordées

J’aurais tellement voulu les sauvegarder

Une grave maladie m’en a empêchée

Je m’en suis voulue d’avoir tout gâché.

 

Dieu m’est témoin que c’était hors contrôle !

Si mes amis n’ont pas trouvé ça drôle

Ma crise passée, de nouveau réaliste,

Me voici, moi-même, une pauvre artiste.

 

Il y en a qui m’ont gardé leur confiance

Avec un regard plein de bienveillance,

Me pardonnant ma marginalité

Je reconnais leur générosité.

 

Tout ça s’est passé il y a bien longtemps.

Je vivais dans mon monde très excitant.

Le réel m’entourait mais ma vision

Démontrait un grand signe de confusion.

 

Simplement vôtre, chez moi, pour un café,

Dans ce froid d’hiver, pour vous réchauffer,

Me permettant ainsi de vous soigner

Pour que votre amitié soit regagnée.

 

Plus que de l’eau, un dialogue apaisant

Nous rappelant nos souvenirs plaisants

Vous faisant part aussi de mon bonheur

Grâce à mon amour, mon conjoint soudeur.

 

Santé retrouvée, amitiés perdues,

Je travaillerai de façon ardue

À reconquérir tous mes bons amis

En remerciant ceux que j’ai aujourd’hui.

 

 

 Louise Hudon

1 décembre 2013

Advertisements

One thought on “SIMPLEMENT VÔTRE

Les commentaires sont fermés.