SANTÉ MENTALE

Soleil_o

Image prise sur facebook

SANTÉ MENTALE

 

Dans la cohue folle d’aujourd’hui

On nous réclame des produits

De plus en plus et sans arrêt

Pour l’employeur, son intérêt.

 

En courant sans nous limiter,

Sommant de ne pas s’arrêter,

La tension naissante pour nous,

On se sent tout à coup à bout.

 

Le corps nous lâche de partout,

Difficultés d’être debout.

Nos larmes coulent pour un rien

Et aucun doute ça ne va pas bien.

 

On ne joue pas à l’incompris.

Dans des yeux il y a un mépris.

Prenant cela pour une faiblesse,

Certains en parlent comme une paresse.

 

Si l’inexpliqué a du sens

Malgré le manque de connaissance

En ce qui a trait à l’être humain

On oublie de tendre sa main.

 

Surtout pas généraliser

Parlant de personnes épuisées.

De bons employeurs il y a.

Pour l’entourage, parfois ça va.

 

Beaucoup d’importance sur le temps

Pour chaque malade, c’est évident.

Prendre cela une heure à la fois,

Une bonne chose à faire quelquefois.

 

Mes amis, on peut s’en sortir

Penser à un bel avenir.

La souffrance ne durera guère

Demain sera différent d’hier.

 

La santé enfin retrouvée,

Pour le travail, très motivé,

On recommence dès le début,

On a changé, de nouveaux buts.

 

 

Publié dans « Reflet de société »

Volume 22 No2  novembre-décembre 2013

 

Louise Hudon poétesse du Canada

Corrigé le 14 novembre 2016

Advertisements