JEUX COMPULSIFS

casino

JEUX COMPULSIFS

  

Les machines attirent mon regard.

Tout se passe trop vite, dans un brouillard.

Une brume me cache ma réalité.

Je dépense comme un être exalté.

 

Lorsque l’action se termine enfin

Pour réaliser que j’ai une faim,

Je m’aperçois que je n’ai plus rien.

Je frissonne, froid sibérien.

 

Mon moral en prend un coup, mon frère.

Tous ces jeux sont là pour me distraire.

Aimantés, ils m’enivrent et me charment.

Il n’y a en moi aucune alarme…

 

Mes poches et mon compte de banque sont vides.

On remarque ma figure trop livide.

Ma femme et mon enfant vont souffrir.

Il m’arrive de souhaiter mourir.

 

L’appât d’un gain trop facile me tente.

Émotions intenses, non une détente…

La grande roue tourne et j’espère en vain.

Voilà… Je me sens près d’un ravin.

 

Je dois soigner cette accoutumance,

Me guérir pour une bonne performance,

Troquer mon malheur par du bonheur,

Ne pas succomber, lutter chaque heure.

 

 

 

 

Louise Hudon, poétesse et parolière au Canada

Tous droits réservés

19 février 2017

 

 

Advertisements