LA BIENTRAITANCE

 

Poésie faisant suite à la journée des partenaires du 16 mars 2017 à Rouyn-Noranda. Merci aux organisateurs.

 

 

LA BIENTRAITANCE

 

Nous devons parler d’épanouissement,

De sécurité, le plus souvent.

Toujours éviter la maltraitance

Non antonyme du mot bientraitance.

 

Favoriser un réseau social

En dehors d’un milieu familial.

Peu importe les âges et la santé,

En groupe, travaillons la dignité.

 

Un grand bien-être et l’estime de soi,

Des valeurs où nous trouvons la joie.

Orientés vers de bonnes habitudes

C’est aussi une question d’attitude.

 

Le respect dans l’inclusion sociale,

Notre diversité, c’est génial !

Être confrontés dans nos valeurs

En nous estimant pour le bonheur.

 

Un pont entre jeunes et plus âgés

Et là, tout le monde pourra s’engager

Dans une société améliorée.

C’est important d’y collaborer.

 

Impliquer, consulter les aînés,

Ces gens qui toute leur vie ont peiné.

De bons espaces pour socialiser,

Voilà des vœux à réaliser.

 

Bien entendu le nœud familial,

Premier élément de son social,

Souhaité jovial et rayonnant,

Un premier milieu déterminant.

 

Nous n’oublierons point la maltraitance

Si les aînés demandent assistance

Où s’il y a des abus découverts

Mettant la personne tout à l’envers.

 

 

PRÉVENTION, COLLABORATION, MOBILISATION

 

 

 

 

Louise Hudon, poétesse et parolière au Canada

Tous droits réservés

17 mars 2017

Advertisements