LETTRE D’UNE FEMME DÉPRESSIVE

 

LETTRE D’UNE FEMME DÉPRESSIVE

  

Je sombre dans le plus grand des chaos

Car tu n’as pas compris mes signes verbaux

Et les gestes d’accompagnement présents,

Ignorés de ta part, non suffisants.

 

Seule face à moi-même, et ce, sans espoir,

Je déambule pleurant mon désespoir.

M’as-tu seulement entendue, cher mari ?

Sauras-tu réparer cette avarie ?

 

Peu de communication de ta part

Et du vide suite à tes nombreux départs,

Seule à la maison avec les enfants

Et le sentiment d’un monde étouffant,

 

Je me tourne vers mes croyances religieuses

Pour changer un peu ma vie ennuyeuse.

Comment te faire comprendre ma condition ?

Loin de bien m’entendre, tes humiliations

 

Me détruisent de plus en plus chaque jour.

Je t’avais déclaré t’aimer toujours

Mais aujourd’hui mon cœur amer, meurtri

Voudrait bien éviter la psychiatrie.

 

Il faut penser à moi et aux garçons

En posant des gestes de toutes les façons

Pour changer cette piteuse situation

Même en mettant fin à l’association.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse et parolière au Canada

Tous droits réservés

4 avril 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements