MANQUE DE MATURITÉ

fullsizeoutput_622

 

MANQUE DE MATURITÉ

 

On se dit poète ou poétesse

En manquant souvent de politesse.

On ne respecte pas mon travail,

Car en en riant on le mitraille.

 

Ces durs écrits qui manquent de classe,

Me traitant de vieux débris, hélas,

Pour m’empêcher de vous composer

Sur ce site où je veux exposer.

 

La vieille qui semble déranger

Des jeunes voulant la déloger

Continue d’écrire pour ses fans

Malgré les deux autres qui ricanent.

 

Pas de représailles dans ce site

Pour des textes souvent explicites

Où le manque de respect indique

Qu’on accepte des écrits merdiques.

 

Cela sort de l’ordinaire, c’est sûr

Et si on peut rire des blessures

Sachant qu’il n’y a pas de censures,

Ils éclaboussent, ces immatures.

 

Pour contrer les guerres et la violence

Je ferai fi de ces insolences

Des deux exceptions sur POEME-FRANCE

Et je vous parle avec assurance.

 

Leurs sujets trop souvent limités

N’atteignant pas l’unanimité,

L’intelligence de l’homme domine.

De beaux commentaires m’illuminent.

 

On attaque mon âge, donc les aînés

Et on le fait sans être gênés.

Je m’excuse si je me défends

Suite à des poèmes indécents.

 

L’importance de beaucoup de thèmes

Pour améliorer notre système

Devrait retenir notre attention

Au lieu de ces élucubrations…

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

12 septembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements