RÉFLEXIONS LORS D’UNE PANDÉMIE

RÉFLEXIONS LORS D’UNE PANDÉMIE

Bonne nourriture sur la table.

Malgré le froid, chaleur confortable.

Dans ce monde trop matérialiste,

Pour les pauvres, pensée humaniste.

Un questionnement sur le pourquoi moi,

Privilégiée avec un très bon toit.

Ceux qui souffrent tant n’ont fait aucun mal,

Parfois traités pire qu’un animal!

Je voudrais parler de joie en ce jour,

Mais je pense à eux et mon cœur est lourd.

Des différences internationales.

Réflexions pour moi, très marginale.

Des mains unies de toutes les couleurs

Annonçant l’apaisement des douleurs.

La pandémie vient chercher nos amis.

Oublions le terme d’épidémie.

Triste réalité qui nous atteint.

Il me faut vous en parler ce matin.

Notre prudence peut sauver des vies

Et il faut penser à notre survie.

La restriction de notre liberté

N’est pas à prendre avec légèreté,

Car le monde est malade autour de nous,

Il faut éviter certains rendez-vous.

Espoir dans les pays de cette terre

Malgré toutes les crises monétaires.

Je partage avec vous ma volonté.

Très mauvaise période à surmonter.

Une prière et de la sympathie.

Trop de décès, des cris ont retenti.

Il ne faudra jamais les oublier.

Mettons nos plumes dans nos encriers.

Un avenir meilleur s’annoncera.

Des vaccins et la vie triomphera.

Aurons-nous acquis la maturité

Pour éviter des temps d’obscurité?

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

27 décembre 2020