ALERTE AUX MENSONGES

ALERTE AUX MENSONGES

On donne une cause pour un rejet.

Terminé l’amitié et les projets

Mais au fond, pas de camaraderie,

Une clarté dans la messagerie.

On a trouvé ce moyen plus facile.

La vraie raison lui semblait difficile.

Pourquoi pas franchise et honnêteté

Lors du moment bref qui m’a affectée.

La chaleur a rencontré la froideur.

Très mauvaise nouvelle sans ardeur.

Absence d’émotivité certaine

Qui augmente le degré de ma peine.

Abandon de notre fraternité,

Ne veut plus de mon hospitalité.

Mettre une croix sur de bons souvenirs,

Elle a coupé les ponts pour l’avenir.

Non vaccinée, une réalité.

Déclenchement de la rivalité.

D’autres facteurs s’ajoutent évidemment,

N’ont pas été nommés apparemment…

J’ai senti depuis longtemps la distance

Comme si je vivais la pénitence.

Pas de disponibilité pour moi

Et cela dure depuis plusieurs mois.

Ce sera difficile à avaler

Cette vérité qu’on m’a dévoilée.

Je croyais vraiment que mon amitié

Allait bien au-delà de la pitié.

Décidément, sans être une surprise

Le vent s’est levé et je sens la brise.

Je me calmerai et pour oublier

Je mettrai ma plume dans l’encrier.

Pas facile de vouloir une paix

Suite à des perturbations sans arrêt.

Avec une pandémie bien vivante

Des citoyens connaissent l’épouvante.

Pas de raisons valables pour détruire

Quand c’est pressant de se mettre à construire

Sans blesser quelqu’un qui vit la prudence. 

Lui donner plutôt une récompense.

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

21 juin 2021