RIDES DE RIRE

DSCN2420

RIDES DE RIRE

 

 

Voilà bien des écrits sur les femmes violentées.

Refaisant surface mon passé vient me hanter

Mais je regarde avec grand amour mon conjoint

Et je suis si fière de lui lorsqu’il me rejoint.

 

Ses quelques rides de joie, à titre de bon vivant,

Avec tendresse, je les caresserais souvent.

Ces signes de maturité, mais non de vieillesse,

Évoque pour ma personne son exemplaire sagesse.

 

Éloignez-vous pour toujours, fantômes qui m’obsèdent.

J’ai trouvé contre vous beaucoup de bons remèdes.

La félicité vient remplacer la souffrance

Et, tous les jours, je l’apprécie ma délivrance.

 

Je remarque dans mon miroir mes rides de rire.

Cela a pris beaucoup de temps pour me guérir.

Mon regard critique sur la vie a bien changé

Je remercie le ciel d’être loin du danger.

 

On peut se sortir de la violence de toutes sortes

En changeant de milieu pour devenir extraforte.

S’éloigner des démons de l’enfer sur cette terre

Pour les remplacer par un monde sécuritaire.

 

 

 

 Louise Hudon, poétesse

Septembre 2014

Advertisements

2 thoughts on “RIDES DE RIRE

Les commentaires sont fermés.