LE VENT DANS LES VOILES

 

DSCN3436

L’artiste de cette broderie qui n’apparaît pas sur cette photographie est Madame Éliane Gervais de La Sarre. Un vrai petit chef-d’oeuvre.

LE VENT DANS LES VOILES

 

 L’appel de la mer en ce jour du mois d’avril

Me rend énormément excité et fébrile.

Dans notre voilier, lieu de nos amours d’antan,

On découvre un homme heureux qui part en chantant.

 

Marin de génération en génération,

J’ai connu, il y a quatorze ans, l’initiation,

« Mes premiers pas » vers la plus grande liberté,

Sur l’eau de la mer, car ma grande ville j’ai désertée.

 

Que souffle le vent sur les voiles de mon bateau.

Les manœuvres de l’appareillage se font très tôt.

Je change le cap vers le soleil pour le voyage,

Dans un beau pays de rêve, je ferai l’ancrage.

 

Réaliser mes idéaux, c’est important.

La vie semble trop courte et passe vite le temps.

L’amour et des amitiés dans mon entourage

Me décideront d’accoster pour l’amarrage.

 

Trop de solitude en mer et souvent longtemps

Nécessite parfois d’avoir un p’tit remontant.

Sont là, mes amis qui m’accueillent à bras ouverts,

Mettant chaleur et « soleil » dans mon univers.

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

26 février 2016

 

 

 

 

 

 

Advertisements