HARCÈLEMENT

lh2 057

 

HARCÈLEMENT

  

Ils ne parlent pas de ma poésie

Mais de mariage avec courtoisie.

J’ai beau leur parler de mon mari

Je les bloque suite à des pitreries.

 

Ils viennent de tous les pays du monde,

Qu’ils soient riches ou encore du tiers-monde.

J’insiste pour me déclarer poète

Ils mettent mon statut aux oubliettes.

 

Et qu’advient-il de mes objectifs ?

De mes essais significatifs ?

Par mes mots, je veux changer des choses !

Du harcèlement, cela m’indispose.

 

Je veux aborder des thèmes sérieux.

Ils ne m’écoutent pas et c’est curieux.

On veut me parler de sentiments

Et je vous avoue, c’est déprimant.

 

Heureusement, des évaluations

Sur mes écrits et mes créations

Me surprennent très agréablement,

Viennent écarter mon accablement.

 

Ceci se veut un dernier avis.

Être écoutée me rendrait ravie.

Je veux vous parler de mes écrits,

De choses sérieuses, de mes manuscrits.

 

Quant à vous, pirates, tenez-vous loin.

Vous piquez mal comme des maringouins…

Je travaille très fort pour du respect.

À bas les messages qui sont suspects.

 

Ne volez pas mon identité.

Ce serait du mal prémédité.

Voilà pourquoi je n’accepte plus

Vos demandes d’amitié attendues.

 

Des exceptions à cette instruction

Faites après une vérification

Pourront toucher des adultes dignes

Si ces derniers répondent aux consignes.

 

Je trouve dommage d’en arriver là.

Pour des malfaisants, nous y voilà.

On reçoit trop de demandes en double.

Ces pirates tentent de nous faire du trouble.

 

 

Merci de me comprendre, chers amis facebook.

 

 

Si la richesse de l’âme de l’humanité se découvre en poésie, n’oublions pas, surtout, que ce genre de littérature nous fait vibrer. Les poèmes représentent un moyen de communication et de défoulement dans notre vie, tout en nourrissant notre esprit.

 

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

29 février 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements