PRÈS DE LA NATURE

DSCN2134

 

PRÈS DE LA NATURE (corrigé)

 

Évadons-nous de cette grande ville!

En rêve, beaucoup d’images défilent.

Attirés par cette belle nature,

Apprécions vraiment la température.

 

Avec un véhicule tout-terrain,

Aussi amphibie et un bel engin

Qui nous permet de bien nous promener

Observant de nos yeux impressionnés.

 

À travers de beaux arbres et sur l’eau,

Voilà tant de paysages nouveaux

Une thérapie voyant les couleurs,

Ce qui nous fait oublier nos douleurs.

 

Nous respirons sans cesse un air pur

Et ce, sans la pollution des voitures.

À pied, enlacés, nous continuons

Cœur et esprit unis en communion!

 

Que dire du chant de ces beaux oiseaux,

De ces acrobates près des roseaux?

Nos yeux regardent avec beaucoup d’amour

Les animaux bien vivants, alentour.

 

Il faut réfléchir à notre retour,

Tout désolés de faire demi-tour

Très important d’éviter la noirceur

Et un froid un peu trop envahisseur.

 

Sitôt arrivés dans notre chez-nous,

Un peu fatigués, c’est vrai, je l’avoue,

Bien installés, très confortablement,

Épanouis, heureux, sereins simplement.

 

Nous ressentons à l’intérieur la paix,

Bonheur, satisfaction et grand respect.

Notre dame nature a orienté

Nos choix pour une meilleure santé.

 

 

 

Louise Hudon, poétesse du Canada

Tous droits réservés

28 juillet 2018

Corrigé le 29 juillet 2020